01.43.07.55.02 / 22 rue Charles Baudelaire 75012 PARIS

Les concepts de la détection

Par Alain CLOAREC


Que vous recherchiez de l’or, des pièces de monnaie anciennes ou fassiez de la plongée en masque-tuba en quête de trésors coulés, vous devez connaître quelques concepts et termes relatifs à la détection, essentiels et communs à toutes les formes de détecteur de métaux. Leur bonne compréhension augmentera vos chances de succès !

 


COMPENSATION DES EFFETS DE SOL
 

La compensation des effets de sol est un réglage variable qui accroît la profondeur de détection dans des sols minéralisés. Le sol peut contenir des sels minéraux, comme c’est le cas dans le sable humide d’une plage, ou encore de fines particules de fer, comme c’est le cas dans la terre de couleur rougeâtre. Ces minéraux répondent de manière similaire au champ transmis par le détecteur que les cibles. Compte tenu de la proportion bien plus importante dans le sol comparé aux cibles enfouies, les effets dus à la minéralisation peuvent facilement masquer les petites cibles. Pour corriger ces effets, la compensation des effets de sol permet de supprimer les signaux de réponse du sol, pour que vous puissiez clairement entendre les signaux des cibles sans être distrait par les bruits générés par le sol.

Il y a trois types principaux de compensation des effets de sol :

  1. Compensation manuelle : Réglez manuellement le réglage de la compensation des effets de sol de sorte à entendre un minimum de signal généré par le sol.
  2. Compensation automatique : Le détecteur de métaux détermine automatiquement quel est le meilleur réglage de compensation des effets de sol. Ce réglage est rapide, simple et bien plus précis qu’un réglage manuel de la compensation des effets de sol.
  3. Compensation suivie : Le détecteur de métaux ajuste en continu le réglage de compensation des effets de sol en cours de détection. Le réglage de la compensation des effets de sol est ainsi toujours adéquat. Les détecteurs de métaux Minelab utilisent des technologies avancées exclusives qui assurent des fonctionnalités de compensation des effets de sol supérieures qui ne peuvent être égalées par aucun autre détecteur concurrent.

 


FREQUENCES ET SENSIBILITE
 

La fréquence d’un détecteur de métaux est l’une des principales caractéristiques déterminante de la qualité de détection des cibles. Mesurée en kHz, la fréquence utilisée par un détecteur de métaux est égale au nombre de fois qu'un signal est transmis dans le sol et reçu en retour par seconde. Plus la fréquence utilisée par le détecteur de métaux est basse et plus il peut normalement pénétrer le sol en profondeur. Cependant à basse fréquence, la sensibilité sur petites cibles est parfois réduite. Plus la fréquence est élevée, plus la sensibilité sur petites cibles est importante, mais la pénétration en profondeur peut être affectée.  En général, les détecteurs de métaux d'or utilisent de hautes fréquences (pour trouver de petites pépites d'or) alors que les détecteurs de métaux pour la recherche de pièces et de trésors travaillent à basse fréquence pour une meilleure pénétration en profondeur.

 


DISCRIMINATION



La discrimination est la possibilité pour un détecteur de métaux de pouvoir distinguer le type de métal dont est faite la cible. La discrimination donne la possibilité d'ignorer les objets non désirés comme le fer, I'acier, les capsules, le papier aluminium alors que les objets précieux comme l'or, I'argent et le bronze sont détectés.

Si vous parvenez à identifier plus précisément une cible enfouie, vous pouvez décider de creuser plus profondément ou d’abandonner et de poursuivre ailleurs.

Les détecteurs Minelab produisent des numéros d’identification de cible (ID de cible) et/ou des sons cibles qui indiquent quel type de cible ils ont détecté.

Il y a quatre principaux types de discrimination sur les détecteurs Minelab :

  1. Discrimination variable : Le type de discrimination le plus simple, utilisez la molette pour ajuster le degré de discrimination.
  2. Masque / discrimination des métaux : Utilisé le plus souvent sur les détecteurs d’or pour ignorer la ferraille.
  3. Discrimination à crans : Permet d’accepter ou de rejeter des types de cibles spécifiques.
  4. Smartfind : La forme de discrimination la plus évoluée. Les IDs de cible sont indiqués sur un affichage bidimensionnel (2D), sur la base des propriétés ferro magnétiques et de la conductivité. Des segments individuels ou bandes plus larges de l’afficheur peuvent être masqués pour rejeter des cibles indésirables.

 


FACTEURS DE PROFONDEUR DE DETECTION 

 

La question qui revient le plus souvent au sujet des détecteurs de métaux est “Jusqu’à quelle profondeur va-t-il ?”.

Comme vous pouvez vous en douter, la réponse n’est pas simple et commence par “Cela dépend de...”.

La profondeur jusqu’à laquelle un détecteur de métaux peut détecter une cible dépend d’un certain nombre de facteurs :

  1. La minéralisation du sol : Une cible se trouvant dans un sol faiblement minéralisé peut être détectée plus profondément qu’une cible dans un sol fortement minéralisé. Le degré de minéralisation du sol a une grande influence sur la profondeur de détection. Minelab offre une large gamme de fonctionnalités et de technologies telles que la compensation automatique des effets de sol, les fonctionnalités MPS, DVT, BBS, FBS et ACCUTRAK, destinées à supprimer les effets dus aux variations de la minéralisation du sol et à assurer une profondeur de détection maximale.
  2. La taille de la cible : Les grosses cibles peuvent être détectées plus profondément que les petites cibles.
  3. La forme de la cible : Les formes circulaires telles que les pièces de monnaie et les bagues peuvent être détectées plus profondément que les formes fines et longilignes telles que les clous.
  4. L’orientation de la cible : Une pièce de monnaie à l’horizontale (à plat) peut être détectée plus profondément qu’une pièce de monnaie à la verticale (sur le flanc).
  5. Les matériaux constitutifs de la cible : Des métaux fortement conducteurs (en argent par exemple) peuvent être détectés plus profondément que des métaux faiblement conducteurs (en plomb par exemple).


 


DE L'IMPORTANCE DES SOLS
 

Sols difficiles
Les sols contiennent naturellement des sels minéraux en concentration variable qui réduisent et perturbent le bon fonctionnement des détecteurs de métaux. Le comportement des détecteurs de métaux est bien différent d'une marque à l'autre en fonction du type de recherche à entreprendre et du terrain prospecté. Ils émettront, tous à des degrés différents, soit des craquements soit des signaux perceptibles. La plupart d'entre eux ont un réglage appelé "ground balance" qui est utilisé pour compenser les effets de la minéralisation du sol. 

Les sols les plus difficiles sont les endroits où la minéralisation n'est pas constante. Dans ce cas, le prospecteur doit continuellement réajuster son détecteur de métaux, sauf si sa machine est équipée de la technologie AGT "Automatic Ground Tracking" qui contrôle et optimise le réglage du détecteur. La plupart des détecteurs Minelab utilise ces nouvelles technologies pour vous permettre de trouver toujours plus.

Sols faciles
Ce sont les sols qui sont faiblement minéralisés. Ces sols sont neutres et généralement de consistance terreuse ou sableuse. Dans ces conditions, la correction de l'effet de sol est plus facile à régler sur un détecteur de métaux.